Peinture bicomposant :

Application au pistolet conseillée.

Pour son application ce type de peinture nécessite l'usage d'un diluant et d'un durcisseur spécifiques. Ce dernier est obligatoire pour permettre à la peinture de sécher.

Ces peintures résistent bien mieux en extérieur, notamment face aux UV ou en milieu salin, et aux agressions chimiques.

  • Les polyuréthanes sont surtout prévues pour une belle finition, elles devront s'appliquer sur un apprêt anticorrosion.
  • Les époxy sont renforcées en agents anticorrosion et pourront être appliquées directement sur tôle mais attention, la teinte pourra s'éclaircir avec le temps. Elles restent une bonne peinture pour un usage technique où la finition n'est pas primordiale.

La peinture bicomposant est déconseillée sur le bois car elle est trop rigide et pourrait se fissurer lorsque le bois travaille.

Peinture monocomposant type glycéro :

Ce type de peinture n'utilise pas de durcisseur mais uniquement un diluant spécifique. Le temps de séchage sera donc plus long.

L'application pourra se faire au pinceau, au rouleau ou au pistolet sur tous supports tels que bois, aciers, apprêts (faire un essai pour les plastiques). Elle résistera bien aux UV, aura un bon pouvoir couvrant et restera souple.

Notre gamme de peintures monocomposant se décline en deux versions: une laque pour l'application au pistolet, et une laque pour l'application au pinceau et au rouleau.

Le diluant restera cependant le même.

Peinture à l'eau intérieur et extérieur en pot et aérosol:

Idéale en usage intérieur, notre peinture à l'eau garantit un excellent pouvoir couvrant et une bonne adhérence sur la plupart des matériaux.

Sans solvants, elle ne dégage aucune odeur désagréable et sèche rapidement.

L'application pourra se faire aisément sur tous supports tels que boiseries, métal, placo apprêté, PVC.

Renforcée en pigmentation et en agents anticorrosion, sa résistance aux UV et aux intempéries sera optimale pour une utilisation également en extérieur, ce qui n'est pas le cas de toutes les peintures à l'eau.

L'application pourra se faire au pinceau, au rouleau, en pulvérisation au pistolet ou à l'aérosol.

Nettoyage et dilution se feront à l'eau.

Apprêt :

L'apprêt servira d’intermédiaire entre le support à peindre et la peinture de finition.

Il permettra de créer une base d'accroche saine, lisse et propre pour appliquer ensuite la peinture.

L'apprêt est conseillé sur les surfaces poreuses comme le bois et comme agent anticorrosion sur le métal.

Pot ou aérosol :

Les mélanges présentés dans notre gamme sont élaborés et conditionnés par nos soins en pot ou aérosol. La pulvérisation en aérosol restant fine, il sera primordial de mettre le nombre de couches suffisant pour avoir une résistance optimale.

L'aérosol est prévu pour couvrir de petites surfaces ; prévoir un nombre de 3 couches minimum en respectant 10 minutes d'intervalle entre chaque couche.

Vernis polyuréthane :

Ce vernis s'utilise avec un durcisseur. Le rôle du vernis sera d'apporter de la brillance et une protection supplémentaire face aux UV et autres agressions extérieures.

Le vernis ne doit s'appliquer que sur des peintures catalysées de façon à éviter toute réaction.

Conservation et garantie des produits :

Nous garantissons la stabilité de nos peintures au niveau de la qualité et de la colorimétrie pendant 6 mois pour les peintures à l'eau et 12 mois pour les peintures à base de solvant (polyuréthane, époxy, glycéro)

Ces délais courent à compter de la date d’expédition de la commande.

A noter que toute peinture, qu'elle soit conditionnée en pot ou aérosol, pourra évoluer pendant sa période de stockage en fonction des paramètres suivants que nous ne maîtrisons pas :

  • Fluctuation de température importante
  • Oxydation de la peinture ou des composants (durcisseur, diluant) par la présence d'air.
  • Stockage à une température inférieure à 5°c et supérieure à 30°c
  • A noter que le fait de secouer les pots ou aérosols plusieurs fois dans l'année évitera l’agglomération des pigments et limitera ainsi le risque de nuances lors de l'utilisation du produit.

De manière à limiter les nuances entre plusieurs pots ou aérosols d'une même teinte, il est toujours conseillé de bien évaluer le volume de peinture nécessaire à la réalisation des travaux.

Ainsi la teinte obtenue sera issue d'un seul et même mélange et non de plusieurs mélanges successifs.

Le gloss ou indice de brillance :

Sur une échelle de 0 à 100, il sera possible de classer le taux de brillance (gloss) d'une peinture en différentes catégories.

100 étant le maximum de la brillance, alors que 0 représente un rendu mat.

Ainsi une peinture est considérée comme mate lorsque le gloss est compris entre 0 et 20.

Une peinture est considérée comme brillante lorsque le gloss est compris entre 70 et 100.

Entre 20 et 70 une peinture sera satinée. Un satiné mat sera entre 20 et 50 et un satiné brillant ou semi brillant sera entre 50 et 70.

A noter que le gloss pourra varier suivant le mode d'application, l'état du support, la température, le taux d'humidité et la façon dont est chargée la peinture.

Ainsi une peinture mate trop chargée prendra un peu de brillance et un brillant mal tendu perdra de sa brillance.

Pourquoi des nuances entre peintures ayant le même code couleur ?

Une peinture ayant un code couleur déterminé pourra présenter des variantes visibles appelées nuances.

Voici quelques raisons :

  • Peinture provenant de fabricants différents : « Il n'existe pas de formules universelles, chaque fabricant ayant ses propres concentrations pigmentaires et ses propres formulations ».
  • Mode d'application de la peinture : « une nuance est possible entre un aérosol et une application au pinceau ». Certaines teintes étant sensibles au mode d'application.
  • Peintures de natures différentes : « une peinture époxy pourra présenter une nuance différente par rapport à une glycéro car les liants utilisés diffèrent ».
  • Épaisseurs de peintures insuffisantes : « cela engendre un manque de pigmentation, donc une variation de teinte ».
  • Peinture pas assez mélangée avant usage, laissant certains pigments dans le fond du pot.
  • Peinture mal stockée.
  • Mauvaise préparation avant peinture.
  • Supports de natures différentes
  • Supports de couleurs différentes
  • Finitions différentes : « une peinture brillante sera plus vive qu'une peinture mate ».
  • Température inappropriée lors de l'application.